dimanche 15 novembre 2015

Horrorstor de Grady Hendrix




Il se passe quelque chose d’étrange au magasin de meubles Orsk à Cleveland, en Ohio. Ces derniers temps, les employés découvrent, en arrivant le matin, des étagères Kjërring démontées, des piles de gobelets Glans renversées, des armoires Liripip fracassées… Les ventes sont en berne, les responsables de rayon paniqués : les caméras de surveillance ne montrent rien d’anormal. Pour lever le mystère, une équipe de trois employés s’engage à rester sur place toute une nuit. Au coeur de l’obscurité, ils arpentent les allées du showroom désert, courent après d’inquiétants bruits et finiront pas se confronter aux pires horreurs…


Edition : Milan et demi




Mon avis :


Dans un premier temps parlons de l'objet livre en lui même. Quand j'ai découvert ce livre sur des chaînes Youtube, j'ai de suite aimé le design. Il se présente aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur comme un magazine des célèbres magasins de meubles Ikea.

Maintenant parlons du contenu.
Bienvenu dans l'univers des magasins de meubles Orks. Même concept que Ikea mais en moins cher.
Le problème est que le magasin ne marche pas comme il le devrait. Tous les matins, les employés découvrent des choses bizarres qui se sont passées pendant la nuit mais les caméras n'enregistrent rien. Le directeur décident de réunir une petite équipe et de passer une nuit au magasin pour découvrir la vérité.
Les personnages sont plutôt caricaturale. Nous avons le directeur, Basil. Pour lui, les magasins Orks c'est plus qu'un boulot, c'est une famille. Son travail au sein de cette chaîne de magasin l'a aidé à se sortir de la galère et depuis il donne tout ce qu'il a à Orks.
Ensuite nous avons, une vendeuse, Amy. Elle fait son boulot et c'est tout. Même si Basil souhaiterait qu'elle s'investisse plus dans son travail.
Puis nous avons une caissière, Ruth Ann, très sympathique et aimée de tout le monde, qui elle, par contre, sa vie c'est Orks, elle n'a rien d'autre à côté.
Et pour finir nous avons la styliste du magasin qui croit au paranormal et son petit copain qui lui fait croire qu'il croit au paranormal pour coucher avec.
Bref, un bon petit groupe de personnages très classiques qui vont avoir la trouille de leur vie.

Car effectivement, le livre fait peur. Bon d'accord niveau échelle de peur, je me situe très bas car en règle générale je déteste les films d'horreur, d'autant plus quand il s'agit d'esprits et de possession. Je n'en regarde jamais, du moins j'évite. J'ai été traumatisé par l'exorciste ! Et je ne vous parle pas de paranormal activity et incidious...bref je déteste avoir peur. Et ce livre a rempli sa part du marché pour moi. Et pour amplifier le phénomène, je lisais ce livre le soir, une fois la nuit tombée, au fond de mon lit.
Je ne regarderais plus les magasins Ikea du même oeil lol.
Le livre est court avec 235 pages et se lit très vite tellement on est pris dans l'histoire et qu'on à peur pour nos personnages.

J'ai lu ce livre pour halloween, et ce fût quand même une bonne lecture (de peur). Ce livre a remplit mes attentes. L'histoire est classique mais l'originalité vient de l'objet livre et de comment il est construit. Sincèrement, sans ce côté magazine Ikea je ne l'aurai pas acheté.

lundi 9 novembre 2015

C'est lundi que lisez-vous ? (10)

,
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person's journey through a world of books.
Maintenant, les liens sont répertoriés sur le blog de Galleane.

On répond chaque lundi à trois questions : 
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?


Qu'ai-je lu la semaine passée ?





Que suis-je en train de lire en ce moment ?




Que vais-je lire ensuite ?




Et vous que lisez-vous ?

mercredi 4 novembre 2015

Throne of Glass #1 de Sarah J. Mass


Meet Celaena Sardothien.
Beautiful. Deadly. Destined for greatness.

In the dark, filthy salt mines of Endovier, an eighteen-year-old girl is serving a life sentence. She is a trained assassin, the best of her kind, but she made a fatal mistake: she got caught.

Young Captain Westfall offers her a deal: her freedom in return for one huge sacrifice. Celaena must represent the prince in a to-the-death tournament—fighting the most gifted thieves and assassins in the land. Live or die, Celaena will be free. Win or lose, she is about to discover her true destiny. But will her assassin’s heart be melted?


Edition : Bloomsbury Children's



Mon avis : 

Cela fait un an que Celeana, célèbre assassineuse d'Adarlan, est emprisonnée dans les mines de sel d'Endovier. Le prince Dorian va lui faire une proposition qu'elle ne peut pas refuser : sa liberté. Pour cela, elle doit devenir le champion du prince lors d'une compétition. Si elle gagne, elle sera au service du roi pendant 4 ans puis elle sera libre.
Chaol Westfall, capitaine de la garde royale, va entraîner Celeana pour la compétition et la surveiller. Mais alors que la compétition commence, des champions disparaissent les uns après les autres.

Je ne suis absolument pas Fantasy, mais je dois dire que j'ai beaucoup apprécié ce livre. Celeana à un caractère de fou avec d'excellentes répliques. Mais elle connait les limites pour sa survie. En mode assassineuse, elle est impitoyable. D'ailleurs, elle a une forte réputation. Mais en mode normale, c'est une jeune fille de 18 ans, forte mais sensible qui veut être aimée et avoir des amis.

Le prince Dorian est un Don Juan qui s'ennuie à la cour. Il ne veut pas se marier avec une quelque conque fille. Il est en conflit avec son père mais n'ose pas encore se rebeller ouvertement contre lui. C'est la raison du choix de son champion. Mais a force de côtoyer Celeana, il va avoir du mal à rester insensible à ses charmes.

Chaol est un excellent soldat, loyal et ami du prince. Il va aider Celeana à se remettre en forme après un an d'esclavage. Et il va également développer des sentiments pour l'assassineuse.
 Je ne suis pas fan des triangles amoureux, surtout qu'on l'héroïne fait la girouette. Pour l'instant ce n'est pas le cas du tout. Un, est un ami et l'autre, plus. A voir dans la suite ce que l'auteur nous réserve.

Il y a de l'action, des rebondissements, de la magie, des enjeux politiques, de la romance. Un bon cocktail pour un bon livre qui se lit très vite. L'auteur présente son monde sans nous perdre en route et sans nous assommer de détails et de descriptions. Et pourtant en même temps, nous donne suffisamment d’éléments pour apprécier la beauté des paysages d'Adarlan et surtout le magnifique château fait de verre du roi..

J'ai été surprise d'autant aimer ma lecture. Une fois fini le livre je n'ai pas pu quitter directement cet univers et j'ai enchaîné avec une novella : keleana et le seigneur des pirates. Je ne ferais pas une chronique pour ce livre car très court mais j'ai une fois de plus aimé. Et j'apprécie encore plus Celeana après avoir lu cette courte aventure de notre assassineuse préférée.
J'ai hâte de lire la suite et je pense que je ne vais pas tarder à me la procurer :)